Cybersécurité : nos 4 clés pour se protéger

De nos jours, les entreprises utilisent de plus en plus des circuits d’information qui font appel aux technologies numériques.

Ces dernières sont généralement les cibles favorites des cybercriminels, raison pour laquelle il est important de les sécuriser.

Voici une liste de 4 outils pour se mettre à l’abri des risques.

L’utilisation d’un logiciel antivirus à jour

Même s’il n’est pas totalement infaillible, le logiciel antivirus s’est avéré être indispensable. Selon Pascal Guicherd, les virus évoluent si vite qu’il n’est pas toujours évident d’adapter les outils chargés de les supprimer.

Bien que de nombreux systèmes d’exploitation soient commercialisés avec des antivirus payants (parmi lesquels Avast, Bitdefender, Kaspersky, Norton, …), il est conseillé de régulièrement les mettre à jour.

Le paramétrage du pare-feu

Le pare-feu (ou firewall ; il peut être sous forme matérielle ou logicielle) représente la première barrière de contrôle d’un système d’information ; en effet, il contrôle le trafic, protège le système des attaques et filtre les flux de données.

Son paramétrage est complexe et doit être effectué avec le plus grand soin. De plus, il est important de le protéger avec un mot de passe robuste, ceci afin de le rendre inaccessible.

L’utilisation d’un anti-spam efficace

Dans un système d’information, la messagerie électronique est le maillon faible (en effet, c’est à travers elle que transitent les infections).

À cause de cela, il est donc apparu nécessaire de filtrer les mails avant qu’ils n’atteignent le serveur de l’entreprise ; pour ce faire, il est conseillé d’utiliser un anti-spam de dernière génération.

MailInBlack est un anti-spam très efficace car il est infranchissable par les robots et nécessite une authentification lors d’un premier échange.

La sectorisation des données

Mis à part la direction, aucun employé n’a besoin d’avoir accès à toutes les informations de l’entreprise. Pour réduire au maximum les risques, il est possible de sectoriser le système d’information (en d’autres termes, cela revient à donner aux collaborateurs uniquement les données dont ils ont besoin).

Donnez votre avis

  • (will not be published)

* Champs obligatoires